Village fleuri

Quatre bonnes raisons d’aller voir l’expo Brancusi

CULTURE AU MUSÉE GEORGES-DE-LA-TOUR DE VIC-SUR-SEILLE JUSQU’AU 27 AOÛT

Quatre bonnes raisons d’aller voir l’expo Brancusi

Une exposition s’est ouverte hier à Vic-sur-Seille, au musée départemental Georges-de-La-Tour, autour du maître de l’art du XXe siècle, Constantin Brancusi. Mais aller la comtempler, c’est aussi découvrir la région.

Parce que Brancusi est un artiste majeur du XXe siècle
Constantin Brancusi (1876-1957) est un sculpteur roumain considéré par les spécialistes comme un artiste majeur du XXe siècle. C’est en France qu’il réalisera la plus grande partie de son œuvre, principalement dans le mouvement de l’art moderne. Plusieurs de ses contemporains comptent parmi ses disciples, ou parmi des artistes se réclamant de son influence. Son atelier peut toujours être visité près du Centre Pompidou, à Paris.

Parce que Brancusi, la Lorraine et le Saulnois ont une histoire commune
La légende veut que Brancusi ait effectué à l’âge de 28 ans à pied le trajet entre la Roumanie et Paris, et qu’il soit tombé malade non loin de Dieuze. Touché par une pneumonie infectieuse, il aurait été recueilli par des habitants puis soigné par des sœurs infirmières à Lunéville qui lui auraient sauvé la vie. C’est cette histoire qui aurait été le point de départ d’une reconnaissance pour la Lorraine que cherche à poursuivre Botarro.

Parce que c’est l’occasion de découvrir d’autres artistes
Brancusi a été brièvement l’assistant d’Auguste Rodin (1840-1917). Amedeo Modigliani (1884-1920), quant à lui, se perfectionne dans la sculpture au contact du maître roumain duquel il tient son style épuré si caractéristique. Son compatriote Remus Botar (né en 1946), dit Botarro, revendique aussi une filiation artistique avec Brancusi. Des œuvres de chacun de ces artistes figurent dans l’exposition Autour de Constantin Brancusi, origines et postérité , à Vic-sur-Seille.
Ami de la Ville de Dieuze, pour laquelle il a notamment réalisé une œuvre pour la nécropole militaire franco-roumaine, Botarro vit une partie de l’année dans un logement municipal à Dieuze autour duquel il envisage la création d’un centre culturel franco-roumain. Son épouse, Valerie Botar, préside l’association baptisée Botarro qui porte ce projet, et qui a participé au montage de l’expo vicoise.

Parce qu’une exposition de cette qualité n’est pas fréquente dans le Saulnois
Pour le soixantième anniversaire de la disparition de Brancusi, l’association Botarro et le conseil départemental ont imaginé cette exposition dont le nom complet est Autour de Constantin Brancusi, origines et postérité. Elle est visible dès aujourd’hui et jusqu’à dimanche 27 août, et présente sur deux niveaux des sculptures, tableaux et objets à l’intérêt artistique exceptionnel. Les amateurs d’art les plus curieux remarqueront que quelques pièces avaient déjà été exposées au cours d’éditions précédentes du Salon de peinture et sculpture de Dieuze.

BOTARRO 2BOTARRO 3BOTARRO 4
Contact|Pour contacter la mairie

MAIRIE DE VIC SUR SEILLE

22 Place du Palais
57630 VIC SUR SEILLE

Tél : 03 87 01 14 14
Fax : 03 87 01 10 77
E-mail : mairie.vicsurseille@wanadoo.fr

Du lundi au jeudi : 9h00-12h00 / 14h00-18h00
le vendredi : 9h00-12h00 / 14h00-17h00

Contactez-nous

Une question, une remarque, ou une suggestion ?
Ecrivez-nous en utilisant notre formulaire de contact.

ENVOYEZ-NOUS UN MESSAGE