Village fleuri

Vic-sur-Seille accueille le Festival Sibermann Saint-Quirin

L’orgue est un instrument de musique. Émilien Roess, organiste, et Frédéric Hannezo, président de l’association des amis de l’orgue de Saint-Quirin, ont décidé d’étendre le festival quirinois Silbermann dans le Saulnois
Festival Silbermann RL 04 05 17
Une première à Vic-sur-Seille. Dimanche 21 mai sonnera le début du festival Silbermann Saint-Quirin. Un événement dédié à l’orgue baroque.
Pour cette nouvelle édition, la manifestation s’étendra au Pays du Saulnois, dans la Cité des Évêques. À l’origine de cet élargissement, une belle rencontre. Celle d’Émilien Roess, conseiller municipal vicois et organiste, et Frédéric Hannezo, président de l’Association des amis de l’orgue de Saint-Quirin.
« Je l’ai rencontré à l’orgue Saint-Sébastien de Nancy. Il y est organiste remplaçant. » Une même passion réunit les deux hommes. « Nous avons sympathisé dès le départ. » Et un projet a germé. « Je nourrissais déjà l’envie d’un festival à Vic. Mais c’est difficile pour une commune de se lancer. L’idée de travailler ensemble est venue rapidement et naturellement », confie le Vicois.
Les deux compères ont pris un temps de réflexion. Quatre années. « Il a fallu apprendre à se connaître. Je me suis tout d’abord rendu au festival à Saint-Quirin en tant qu’observateur afin de découvrir les coulisses. » Puis un premier événement commun est né il y a deux ans : la journée de l’orgue. « Nous avons fait l’animation sur deux jours. L’un à Saint-Quirin, l’autre à Vic. » Le public a répondu présent.
« C’est justement parfait »
Il ne restait plus qu’à se lancer dans une nouvelle aventure. « D’autant plus qu’en l’église Saint-Marien, certes notre instrument date de 1998, mais il a un style baroque. C’est justement parfait », se réjouit Émilien Roess.
Cette union n’a pas pour objectif de diminuer les représentations du festival dans l’ancien canton de Lorquin. Au contraire. « Nous ne voulons pas déshabiller Saint-Quirin pour habiller Vic. Habituellement il y avait quatre concerts, il y en aura désormais six. » Une nouveauté qui permettra de toucher d’autres secteurs. « Saint-Quirin est tourné vers Sarrebourg. Vic peut attirer un public de Metz et Nancy. »
Pour cette première en l’église Saint-Marien, impossible d’imaginer une autre personne que Jean Bizot, organiste à l’église Saint-Sébastien de Nancy. Le gardien "professionnel" de l’orgue. « Il avait été nommé par Philippe Leroy pour veiller sur la reconstruction de l’instrument et il l’a inauguré. Voilà pourquoi nous souhaitions l’avoir pour cette première. » L’homme n’a eu aucune hésitation. « Il a répondu tout de suite favorablement. » Il présentera, dimanche 4 juin à 17 h, pendant une heure un récital intitulé de Paris à Séville au XVIIe siècle.
Mais c’est l’ensemble Ad Libitum, dimanche 28 mai à 17 h, qui ouvrira le bal dans la Cité des Évêques. Un groupe qui ne sera pas en terre inconnue. « Ils sont déjà venus plusieurs fois. Ils viennent du Luxembourg. Nous jouons la carte du dépassement des frontières. »
Aux commandes de la gestion de l’événement, Émilien Roess sera bien évidemment accompagné de Frédéric Hannezo, mais aussi de bénévoles, dont certains du conseil de fabrique, de la municipalité et du clergé. « Il faut une unité sur Saint-Quirin et une à Vic-sur-Seille », déclare l’organiste. Toutes les bonnes volontés peuvent se joindre à l’organisation.
Pour cette première, Émilien rappelle l’essentiel : « L’orgue doit être au centre. Il n’a pas qu’un côté cultuel, mais il est aussi culturel. » Il ne reste plus qu’à le découvrir sous un autre jour…
Émilie JOCHYMEK. Républicain Lorrain 4 mai 2017.
Contact|Pour contacter la mairie

MAIRIE DE VIC SUR SEILLE

22 Place du Palais
57630 VIC SUR SEILLE

Tél : 03 87 01 14 14
Fax : 03 87 01 10 77
E-mail : mairie.vicsurseille@wanadoo.fr

Du lundi au jeudi : 9h00-12h00 / 14h00-18h00
le vendredi : 9h00-12h00 / 14h00-17h00

Contactez-nous

Une question, une remarque, ou une suggestion ?
Ecrivez-nous en utilisant notre formulaire de contact.

ENVOYEZ-NOUS UN MESSAGE