Village fleuri

Vic-sur-Seille : cure de jouvence d’un an pour l’église

Quel est le problème à l’église de Vic-sur-Seille ?

L’église Saint-Marien, qui date du XIVe siècle, a abrité le baptême de Georges-de-La-Tour. Il montre depuis plusieurs années des signes de fatigue. En particulier à trois niveaux : le clocher, les bas-côtés et la nef. Tout restaurer reviendrait à 1,3 M€. La municipalité a donc fait un choix : « Il a été pointé l’état sanitaire alarmant des charpentes de la nef », souligne Emilien Roess, conseiller municipal en charge du patrimoine, qui pointe un champignon rongeant le bois. « Nous avons donc voulu nous attaquer au plus sinistré, poursuit le maire Jérôme End, c’est-à-dire la nef, qui touche à la sécurité des gens et à la structure du bâtiment. » « Car la responsabilité du maire peut être mise en jeu », souligne Dominique Zimmermann, président du conseil de fabrique. Les uns et les autres de rappeler que la bâtisse avait connu plusieurs effondrements au cours de son histoire…

Que va-t-on faire pour remédier à cela ?

Des travaux vont être menés par Chanzy-Pardoux, une entreprise spécialisée dans les très anciens bâtiments. Pour l’instant, et pendant le mois d’octobre, c’est l’heure de la mise en place du chantier : des statues et éléments liturgiques ont été déplacés au Musée Georges-de-La-Tour ou protégés, comme c’est le cas aussi de l’orgue qui a été coffré. L’église a été ceinte d’un bardage en bois pour protéger les échafaudages. Une autre structure va aussi être montée à l’intérieur pour permettre aux ouvriers d’œuvrer au plafond. Celui-ci, composé de bois et de plâtre (datant de 1948), sera arraché. La charpente sera déconstruite, de même que la couverture de toit, avant leur reconstruction. « Pour l’occasion, on va revenir à des tuiles romanes à l’ancienne », précise Emilien Roess. Tout cela devrait s’achever en août 2018, dans le meilleur des cas.

À combien s’élève un pareil chantier ?

La réhabilitation de la partie supérieure de la nef s’élève à 538 000 €, subventionnés par différents acteurs (Département, Région, État via plusieurs dispositifs, ainsi que le Conseil de fabrique) à hauteur de 410 000 €, soit 76 %. Resteront 128 000 € à la charge de la commune. Il est à noter que la Fondation du patrimoine a également ouvert une souscription (www.lorraine.fondation-patrimoine.org) et que nombreux sont les Vicois à s’être mobilisés. « Il y a un accueil formidable des villageois », se félicite d’ailleurs Emilien Roess.

Quelle incidence pour les fidèles et les habitants ?

L’église est totalement fermée pour octobre, et les offices ont lieu à la chapelle de la maison de retraite.

Des messes pourraient avoir lieu dans l’église en chantier en fonction des contraintes des travaux ou du confort des paroissiens, ce qui ne sera déterminé que dans les semaines à venir. Les messes importantes de la paroisse pourraient être délocalisées dans les communes voisines.

L’église Saint-Marien de Vic-sur-Seille va subir une année de travaux : le plafond et le toit de la nef vont être entièrement restaurés. Une opération qui s’élève à un demi-million d’euros pour redonner du lustre à ce lieu qui a vu le baptême de Georges de La Tour !

Eglise 1 RL 17 10 17 Eglise 2 RL 17 10 17

Philippe DERLER.
Républicain Lorrain 17 octobre 2017.
Contact|Pour contacter la mairie

MAIRIE DE VIC SUR SEILLE

22 Place du Palais
57630 VIC SUR SEILLE

Tél : 03 87 01 14 14
Fax : 03 87 01 10 77
E-mail : mairie.vicsurseille@wanadoo.fr

Du lundi au jeudi : 9h00-12h00 / 14h00-18h00
le vendredi : 9h00-12h00 / 14h00-17h00

Contactez-nous

Une question, une remarque, ou une suggestion ?
Ecrivez-nous en utilisant notre formulaire de contact.

ENVOYEZ-NOUS UN MESSAGE